– Injection RIM –

L’injection basse pression de résine polyuréthane est le process adapté pour réaliser des pièces en petites et moyennes séries (de quelques dizaines à 1000 pièces par an) pour des pièces de 1 dm3 à 1 m².

INJECTION RIM (REACTION INJECTION MOULDING)

Le procédé d’injection RIM ou injection basse pression de résine polyuréthane,  consiste à injecter de la résine polyuréthane (PUR)  dans un moule fermé (en résine ou en aluminium).

Ce process d’injection RIM est très intéressant pour l’injection plastique de petites séries (50 à 1000 pièces par an, par lancement de 10 à 50 unités). Il permet de réaliser des pièces complexes et techniquement identiques à de l’injection « classique » (thermoplastique), tout en minimisant les coûts de moule.

Ces pièces peuvent être un capotage de machine, un carénage d’un instrument ou encore une pièce technique.

Le moulage basse pression permet de surmouler des inserts dans la pièce.

L’injection de résine est un process optimal pour des pièces équivalant à un format A4 jusqu’à des pièces de 1200x1200x500 mm.

La résine polyuréthane a des caractéristiques proches de l’ABS. De plus, les matières thermodurcissables que nous utilisons sont certifiées UL 94 V0.

Pour le marché du transport ferroviaire INR peut fabriquer des produits répondant à la norme DIN EN 45545-2 ou DIN 5510.

Le norme NFT 58-000 (catégorie 3 / classe normale) s’applique aux tolérances de l’injection RIM.

Les cadences sont d’une quinzaine de pièces par jour.

– Les avantages –

  • Pièces techniques
    Proche de l’injection conventionnelle
  • Coût de moule faible
    Proche du thermoformage
  • Pièce design, esthétique
  • Rigidité spécifique
  • Contraintes d’assemblage et fonctionnalité finale
  • Gain de poids par rapport à la tôlerie
  • Grande variété de finitions
    Peinture (lisse, grainée, touché soft, …), transfert de décor tridimensionnel, sérigraphie, …

– Exemples de pièces –

Plus d’infos –

Besoin de renseignements ? Nos conseillers sont disponibles pour répondre à vos questions