Capotage machine

Nous concevons et réalisons ainsi des produits complexes intégrant visserie, connectique, éléments électroniques et fournitures diverses… qui répondent à des cahiers des charges ambitieux.

L’injection RIM est un process adapté pour réaliser des carénages, capotages de machines.

Nos clients sont principalement dans les métiers de l’instrumentation de laboratoire (dispositif médical) et dans la machine-outil.

90% des pièces livrées sont peintes (en interne).

Nous réalisons aussi des pièces techniques qui ne nécessitent pas spécialement de peinture. Les pièces sont alors noires.

– Des technologies efficaces –

Consiste à injecter de la résine PU dans un moule fermé (en résine ou en aluminium).

L’injection RIM est très intéressante sur les petites et moyennes séries de pièces : elle permet de réaliser des pièces complexes et techniquement identiques à de l’injection classique, tout en minimisant les coûts de moule.

L’injection RIM permet de mouler des inserts dans le moule.

Ce process est optimal pour des pièces d’un équivalent à un format A4 jusqu’à des pièces de 1.2 x 1.2 m.

La résine PU a des caractéristiques proches de l’ABS.

Les cadences sont d’une quinzaine de pièces par jour.

Les composites sont une grande famille de process qui permettent de faire de grandes pièces (plusieurs m²), structurées pour des petites séries (jusqu’à 200 pièces par an).

INR maitrise les process de :

  • Moulage au contact : le moule, enduit d’un agent de démoulage, reçoit la couche de surface (gel-coat), puis le renfort sous forme de couches successives de mat ou de tissu que l’on imprègne de résine, généralement manuellement, jusqu’à obtention de l’épaisseur souhaitée.
  • Et du préimprégnié (prepreg) : déf à venir

les pièces généralement réalisées sont :

  • des carrosseries
  • des carénages
  • des coques de bateaux
  • du mobilier urbain
  • des sanitaires
INR a une activité appelée chaudronnerie plastique qui  consiste à faire des pièces par :

  • Découpe
  • Pliage
  • Collage
  • Formage

Cela permet de faire des vitres, des capotages, … sans moule (sauf si formage) .

Les matières utilisées sont principalement des plaques de :

  • PMMA (terme général: plexi)
  • PETG
  • Polycarbonate (PC)
  • PVC
En savoir plus sur les process

– Des solutions clés en main –

  • Intégration : éléments électroniques, inserts, visserie, connectique, fournitures diverses, contrôle
  • Traitement de surface: peinture, transfert de décor tridimensionnel
  • Conception de pièces et produits à partir du cahier des charges du client